ASVEL : Tony Parker met les choses au clair

ASVEL : Tony Parker met les choses au clair

Dans Le Progrès, Tony Parker assure que son frère TJ sera toujours l'entraîneur de l'ASVEL la saison prochaine. Le président du champion de France, qui souhaite très rapidement prolonger TJ Parker jusqu'en 2026, met ainsi fin à la rumeur concernant Vincent Collet.


L'entraîneur de l'équipe de France Vincent Collet revient à l'ASVEL, si tant est que cela se fasse. Le lendemain du jour où le propriétaire du club de Boulogne-Levallois, Pierre-Christophe Baguet, avait assuré dans le journal L'Equipe que le sélectionneur de l'équipe de France et actuel entraîneur des Métropolitains ne reviendrait pas dans le Rhône à l'intersaison, après avoir déjà entraîné l'équipe pendant quatre ans (entre 1986 et 1990), comme l'indiquaient les rumeurs, - "Nous avons parlé avec Vincent (Collet) ces derniers jours. Il m'a appelé pour me dire qu'il n'avait jamais été approché par l'ASVEL, de près ou de loin, contrairement à certaines rumeurs" - désormais, Tony Parker a suivi son homologue et a également clos le dossier Collet. Dans le journal Le Progrès, le président du club villeurbannais a mis fin à la rumeur selon laquelle "TP" souhaitait confier l'équipe à l'ancien entraîneur de Strasbourg et demander à son frère TJ, en poste depuis 2020 (il avait d'abord fait ses preuves en tant qu'adjoint entre 2013 et 2020), de céder sa place. Mais cela n'arrivera pas.
Parker veut

prolonger TJ


Non seulement Collet ne reviendra pas à l'ASVEL, mais T.J. Parker, qui devrait rejoindre la NCAA en cas de départ, pourrait s'y installer définitivement. Dans le journal français Le Progrès, Tony Parker a déclaré qu'il continuait à faire confiance à son petit frère, qui avait mené l'ASVEL au titre de champion de France à ses débuts et avait remporté la Coupe de France la même année. "TJ entraînera l'Asvel à 100% la saison prochaine", a assuré le quadruple champion NBA, qui n'a donc pas cédé à la pression liée notamment à l'échec de l'équipe en Euroligue et en Coupe de France cette saison (élimination en quart de finale dans les deux cas). Parker va même plus loin en ajoutant dans la même interview qu'il souhaite faire signer très rapidement un nouveau contrat à son frère et le prolonger jusqu'en 2026.

À lire aussi